• La Volonté du Dragon

    La Volonté du Dragon

    La Volonté du Dragon, Lionel DAVOUST

    Une partie d'échecs avec de vraies pièces d'artillerie et des conséquences bien réelles, ça vous dit ?

    A travers le conflit entre l’empire d’Asreth et l'empire Qhmarr, l’auteur met en place une véritable opposition entre technologie et magie. L’auteur se joue des idées reçues ce qui donne à son histoire un suspense qui se maintient jusqu’au bout.

    "Une reine dont les yeux émeraude lisent l’avenir…
    Un enfant-roi, passablement fou, gardien d’un savoir oublié…
    Du déroulement de leur partie d’échecs pourrait bien se décider l’issue de la guerre…
    Entre les derniers royaumes libres et les forces d’invasion de l’Empire d’Asreth se dresse l’imprenable Qhmarr, petit pays à peine sorti de l’ère médiévale. Gouverné par un roi trop jeune et un conseiller trop confiant, il ne devrait représenter dans le plan de conquête de l’Empire qu’une note de bas de page. Et alors que le généralissime D’eolus Vasteth s’emploie à négocier les modalités d’une reddition diplomatique, déjà, aux portes de la capitale, se presse l’implacable armada… La conclusion du conflit ne fait aucun doute. D’une manière ou d’une autre, Qhmarr passera sous pavillon asrien."